Premiers jours sur les routes, premières aventures ...

voiture-bloquée-boue-embourbée

Après un mois et demi chez les Cliffs, nous leur avons dit au revoir. Nous avons encore une journée de vendanges avec les Mann, mais nous voulons commencer à voir du pays. Et ça pour en voir, en ce premier jour, on en a vu…

 

Nous avions deux jours à passer avant de devoir rentrer pour une dernière journée de travail, deux jours durant lesquels nous avions décidé de faire une randonnée de 16km à Mount Observation avant d'aller visiter la petite ville de York, à l'Est de Perth. Tout aurait dû passer crème… Que nenni ! 

The Eye of the Tiger... ou pas...

D'une, et malgré toute notre bonne volonté et le bon sens de l'orientation de Matt, nous n'avons jamais trouvé le début de la randonnée… Forcément. Alors forcément, j'ai guidé Matt vers York pour que nous puissions faire une autre randonnée / solution de secours… et forcément, Google Maps nous a guidés à travers bois et marécages. 

 

Littéralement. 

 

Matt, emporté par son élan et son bonheur d’être off-roading, a cru que notre Chocolatine était un 4x4 de compétition… Et que je te passe sur des gros cailloux, au-dessus de mini-canyons, dans des gros trous, dans la boue… 

 

Ha ? Ha non ? Pas dans la boue ? Ha ben non, pas dans la boue….

 

Il avait pourtant bien pensé à faire demi tour une fois le marécage devant nous… Mais la vision du chemin de l'autre côté, à peine 100 mètres plus loin lui a fait pousser des ailes. Ou la connerie, au choix… 

Toujours est-il qu'il a voulu passer et qu’il a lancé la voiture à l'assaut de la chose… Choco a fait 90% du trajet… et s'est plantée… 

"Dou la gadoue la gadoue.."

 

Embourbée… empatée… elle n'a plus voulu bouger.

 

4 heures. Nous avons passé 4 heures à creuser avec notre mini-pelle, à poser des bâtons ridicules, à faire chauffer l'embrayage, à se choper des gros coups de soleil. 4 heures sans manger, sans boire, à nous faire prendre d'assaut par les mouches et à nous faire bouffer vivants par des hordes de moustiques chassant en bandes organisées. Haaa si, c'est sûr !

 

4 heures à s'engueuler bien sûr. Ou plutôt 4 heures d'excuses de la part de Matt et 4 heures de moi faisant la gueule ! 

 

Et forcément, comme si tout cela ne suffisait pas, nous n’avions aucun réseau… il aura fallu marcher, faire le pied-de-grue au sommet d'une bosse pour capter quelque chose… pour nous rendre compte que personne ne pouvait nous secourir (la personne au téléphone était très claire sur ce point-là, elle ne comprenait pas où nous étions et donc aucun dépanneur ne pouvait venir) et qu'il n'y avait apparemment aucune maison à des kilomètres à la ronde… ha ben, hé, on est dans la mouise ou on l’est pas !

 

Fatigués, n'ayant plus que 3 heures de soleil devant nous, nous décidons alors de marcher jusqu’à la route la plus proche, à 5km de là, pour essayer d’arrêter un vrai 4x4 et lui demander de l'aide. 

Un heureux malheur !

Après 2km de marche… (allez, avouez, là, vous attendez le prochain caca qui va nous tomber dessus hein ? Pervers va !)… par une chance inouïe…(il en faut bien non de temps en temps ? )… une maison gigantesque est apparue. 

 

Dans cette maison, une mère et sa fille, Kaye et Laura. Elles nous ont vus débarquer comme deux ovnis, sales, boueux, transpirants, puants, l'air inquiet et fatigué…

 

Elles se sont beaucoup marrées en entendant notre histoire, nous expliquant que c'est le long de leur propriété, que rien ne passe dans ce marécage et qu’elles-mêmes s'y sont déjà plantées ! Nous avons attendu le retour du père, Bruce, pour pouvoir sortir… le tracteur !

 

Thé, café, cupcakes, nous nous sommes tout fait proposé. La gentillesse des gens est parfois surprenante et bienvenue ! Nous avons toutefois décliné toutes les offres poliment, nous en demandions déjà beaucoup avec la voiture !

Aux grands maux les grands remèdes. Bruce est arrivé. 

 

Après 4 heures de galère, avec juste une chaîne, le tracteur a sorti Choco du caca en … 10 secondes top chrono ! 

 

La voiture était immonde (tu parles, plantée jusqu’à mi-roues) mais entière ! Un soulagement, mais un soulagement !! Comble de la gentillesse, ils nous ont invités à laver Choco chez eux. Laura s'est même mise à la tâche au jet d'eau ! Il aura fallu que je lui arrache des mains ! 

 

Dans notre malheur, nous avons eu beaucoup de chance, et nous avons rencontré des gens extraordinaires.

Et en vidéo, c'est pas mal non plus !


York, ville d'un autre temps

Une fois tout remis en ordre, nous avons fait route vers la petite ville de York, qui offre aux voyageurs / backpackers un parking avec toilettes et électricité gratuits. C'est une telle rareté en Australie-Occidentale et même en Australie tout court que nous nous devons de le souligner et de remercier le Conseil pour cette attention !!

 

Après nous être débarbouillés dans les toilettes handicapés, nous avons passé notre première nuit dans notre tente de toit ! C'est une impression très bizarre que celle de monter sur le toit de la voiture. Les premières minutes ont été tendues, à écouter les bruits de la voiture, à tanguer légèrement quand nous bougions et nous retournions. Et puis, très vite, les mêmes sensations que celles que nous éprouvons en camping nous sont revenues, et cela n'a été que du bonheur ! Les nuées d'insectes n'ont jamais pu rentrer et nous avons été réveillés par les vols de cacatoès. Un premier matin tout simplement magique ! Laura travaillant dans un des cafés, Jules Shoppe, nous lui avons rendu visite le matin et y avons mangé tout en lui laissant un pourboire (une façon de la remercier). D'ailleurs, le café, le thé et la nourriture y sont excellents ! Nous avons ensuite visité la petite ville.

 

Établie en 1831, York est la plus vieille ville construite par les colons dans l'Outback. A 97km de Perth, York a vu ses premiers vrais bâtiments être érigés en 1835 et possède encore des bâtisses datées entre 1840 et 1900 (pour nous, c'est vrai que cela fait récent, mais pour eux, c'est de l'histoire "ancienne").  Du Musée (1840) à l'Eglise Anglicane (1854) en passant par la gare, l'hôpital, la poste, ou encore certains hôtels, c'était pour nous le Far West américain au Far West australien (au moins, Matt n'était pas trop dépaysé !) ! Telle est l'impression que nous ont laissé les bâtiments et cette très charmante ville. 

Mount Brown, parfait pour se dégourdir les gambettes !

ENFIN nous faisons cette balade tant attendue et pour laquelle nous avons tant galéré !!

 

Du parking où nous avons passé la nuit part une randonnée de 7.5km jusqu’au Mount Brown. Il faut penser à emporter de l'eau, l'air est vraiment sec ! Tout commence par une traversée de la rivière par un petit pont avant de longer une des nombreuses églises de la ville pour rejoindre le cimetière.

Pas très gai nous direz-vous, mais ce cimetière nous a captivés. Il y a enterrés là des hommes, des femmes, des familles entières de colons, et certaines tombes dont la date est  peu érodée et encore bien lisible remontent aux fondations de York. Petite séquence émotion ! (Oui, nous sommes facilement émotionnés !).

 

La balade continue dans les bois avant d'arriver à une aire de pique-nique puis de rejoindre un point de vue duquel, malgré un vent à décorner les bœufs, nous avons eu un panorama sympa sur la vallée. 

 

On dirait bien que nous n'allons pas faire les choses à moitié pendant cette aventure australienne si nous continuons sur cette lancée… et nous avons continué… mais ceci est une prochaine histoire !

Et en vidéo, c'est pas mal non plus !



<------- Qui nous aime nous suive ! ------->